Vous êtes ici : > UNAN

Editorial

Ministre de la Mer

 

Homme libre, toujours tu chériras la Mer !

Cette conviction profonde est partagée par les adhérents de l'UNAN et un sujet sensible pour notre association.
Comme les pêcheurs professionnels, nous avons été surpris de constater que la pêche avait été détachée de la mer dans le nouveau gouvernement.
Nous ne sommes pas contre le changement et après tout pourquoi pas les dissocier ? Nous nous interrogeons par contre sur le choix fait et nous aimerions en comprendre les raisons, d'où notre réflexion et notre interrogation.

Le Président nouvellement élu nous a promis de revenir à une pratique de gouvernance plus proche de celle du général de Gaulle que de ses successeurs.
Il souhaite fixer les grandes orientations et laisser le gouvernement et ses ministres gouverner.
Il précise qu'il n'interviendra pas au niveau ministériel. Chaque ministre sera responsable de son "domaine" et n'aura pas à interférer dans celui de ses collègues.
En cas de désaccord entre deux ministères, c'est le premier ministre qui tranchera.

Le territoire français, ce n'est pas seulement l'Hexagone.
La France gère des territoires et des mers en Europe (l'Hexagone et la Corse), en Amérique (les îles des Antilles françaises, la Guyane et Saint Pierre et Miquelon), en Afrique (La Réunion et Mayotte), en Océanie (Wallis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et la Polynésie) et en Antarctique (les T.A.A.F.).
A part en Asie, la France est présente sur tous les continents.
Si la surface de la mer de l'Hexagone est de 334.604 Km2, la superficie de la mer totale gérée par la France est de 11 millions de Km2 !
Avec de tels chiffres et compte tenu de l'intérêt économique qu’elle prendra dans l'avenir, la mer aurait pu tout aussi bien être confiée à un Ministère La Mer et de l’Outre-mer.